Eragon – Christopher Paolini

https://i1.wp.com/ebeth-books.cowblog.fr/images/eragonfr.jpg

Titre original : Eragon
Nombre de Pages : 679
Année de parution : 2007
Édition : Bayard (Poche)

Résumé

       Eragon est un jeune garcon orphelin mais recueilli par le frère de sa mère, Garrow. A 15 ans, il vit donc chez son oncle en compagnie de son cousin. Lors d’une de ses expéditions sur La Crète pour nourrir sa famille, il découvre une étrange pierre bleue, plus dur qu’un diamant, qui se révélera être l’œuf d’un dragon, un dragon du nom de Saphira. Eragon se retrouve lié à Saphira.

       Peu après l’éclosion, les ra’zacs viendront à Carvahall pour trouver ceux-là, tuant au passage Garrow. Suite à cette « visite », Eragon décide de fuir Carvahall en compagnie de Brom, le conteur du village, pour sauver les villageois de Galbotorix, l’empereur malfaisant qui jusqu’alors était le dernier dragonnier jusqu’à l’apparition de Saphira.

       Brom personnage mystérieux, prendra en main l’enseignement d’Eragon, il lui apprendra l’art de se battre, les bases de la magie et bien d’autres choses..

       C’est ainsi que commence l’épopée d’Eragon, poursuivant les Ra’zacs pour venger son père adoptif.

Avis

       C’est après avoir vu le film Eragon, que j’ai décidé de lire ce livre. Une chose était clair, tout allait bien trop vite, tout s’enchainait et je savais que bien des choses manquaient (comme dans toute adaptation..). Alors me voilà lancée dans l’histoire d’Eragon, ce jeune garçon qui est avide de vengeance, un peu téméraire, mais attachant et de sa dragonne Saphira, sage mais ayant le sang chaud.

       Au début, le style me dérangeait un peu, un peu trop enfantin, des clichés un peu trop gros, parfois une trop grande influence de certaines œuvres. Mais peu à peu on se rend compte que la lecture est fluide et avant que l’on ne s’en rende compte, nous avons lu 200 pages ! Si un livre me fait lire autant de pages d’affilées, alors c’est que l’histoire me plait au fond.

       J’ai pu lire l’histoire en français et en anglais, car en plein milieu j’ai perdu le livre et me trouvant aux Royaume-Unis, je n’ai pu que le trouver en anglais. Le style est donc beaucoup plus agréable en anglais, car c’est là que l’on voit que la traduction a été faite assez rapidement.

       J’ai beaucoup aimé ce premier tome qui nous a transportés dans un univers magique. De plus, étant dans la peau d’Eragon qui à la base ne croyait pas aux elfes, nains etc, nous découvront avec lui peu à peu l’univers,  il nous permet de nous fondre dans cet univers beaucoup plus facilement qu’un livre où tout est déjà mis en place à la base et où l’on doit se forcer un chemin pour comprendre tous les mécanismes de l’univers.

       Les personnages sont attachants, tous à leur manière, que ce soit de la haine, de la colère, du bonheur, de la curiosité, de l’amour ou de l’amitié.       

       Pour un livre jeunesse, je le trouve très intéressant et j’ai hâte de le continuer..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s